Roman documentaire sur la vie
des ouvrières provinciales
venues de la Mayenne à Paris
à la fin du XIXe siècle










Le Pari de Pélagie

Monique Feuvre
ISBN 9782373971477
format 140 x 170  250 pages
prix public TTC  18 €
commander en ligne
Le texte
Fin 1870, Pélagie, âgée de vingt ans, vit dans la ferme familiale avec ses parents à saint Thomas de Courceriers, en Mayenne. Egarée dans les bois à la nuit tombée, elle est témoin involontaire d’une scène troublante. Son amie Amélie mise dans la confidence vient elle-même d’être sollicitée à la dernière minute pour devenir la marraine d’une enfant trouvée, Angèle qui deviendra alors leur petite protégée. Quelques années plus tard, Pélagie monte à Paris dans l’espoir d’une vie moins rude. Aide-cuisinière dans un hôtel particulier, elle sympathise avec Anne, sa voisine de chambre au comportement étrange. Elle se marie avec Julien le cousin d’Amélie et ensemble, ils s’installent dans une chambre du Bas-Meudon auprès d’autres compatriotes. Rapidement enceinte, à la naissance elle se voit contrainte de confier son bébé à une nourrice au pays pour reprendre son travail à Issy. Anne alors gravement malade la fait venir près d’elle pour lui confier un lourd secret avant son départ inéluctable. Entre temps, Julien et Pélagie, effondrés, apprennent le décès de leur petit garçon. Amélie et son amie d’enfance comprennent vite qu’elles ne pourront faire face aux aléas de la vie qu’en s’appuyant l’une sur l’autre et en créant un réseau de solidarité féminine puissant autour d’Anne, Angèle et les plus faibles. Nous les suivons dans leurs pérégrinations pleines de rebondissements avec d’autres compatriotes entre la banlieue parisienne et la Mayenne.

L'auteur
Monique Feuvre est née en 1950 dans une famille de paysans en Mayenne. Après son mariage, elle alterne des périodes de travail et d’études en élevant ses trois enfants devenant tour à tour éducatrice et psychologue. A la retraite, grâce aux recherches généalogiques de son mari, elle se penche sur l’histoire de ses ancêtres montés à Paris, Meudon et Issy au cours des années 1870. Elle se plonge alors dans les ouvrages d’historiens, de sociologues et la littérature de l’époque pour tenter de reconstituer le périple des mayennais d’alors à travers les personnages de ce roman : Le Pari de Pélagie.