Des angles d'approche inédits
Colloque de l’Académie des Sciences,
Belles-Lettres et Arts d’Angers







Pour commander










Nouvelles recherches sur la Grande guerre


Collectif
ISBN 9782379290077
format 130 x 210  220 pages
prix public TTC  18 €
commander en ligne
Le texte
Cet ouvrage, contribution de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts d’Angers au Centenaire de la Grande guerre évoque d’abord Angers et le Maine-et-Loire. Avec la Société d’Agriculture, Sciences et Arts – c’était alors son nom – qui a su poursuivre ses travaux quand certains des siens perdent leurs fils au front, et que chaque jour arrivent des blessés à la gare Saint-Laud. Avec des figures, parfois attendues, ainsi Lucien Lizé l’un des généraux angevins de la guerre, ou inattendues – le philosophe Henri Bergson, Jacques de Dampierre, maire de Villemoisan.
Le regard s’élargit aux autres lieux et aux autres acteurs de la guerre et de la paix. À la France du Nord, envahie, mais où les écoles continuent à instruire. À l’Europe centrale, pour laquelle la paix est une défaite et non une victoire. À nos soldats d’Afrique, uniformément appelé Sénégalais. Et jusqu’à une dernière image de l’Echo de Paris : le 2 novembre 1918, la mère et la petite fille devant une tombe – une simple croix surmontée du casque : « Papa sait-il qu’on est vainqueur ? », demande la petite…
Reste l’évocation des honneurs décernés à ces soldats de la Patrie, et un retour sur les négociations d’armistice. Ainsi sont parcourues ces quatre années d’une guerre, « la der des der », définitivement inscrite dans le passé cent ans après, et, pourtant si présente dans le destin de l’Europe aujourd’hui et de demain.

Intervenants
Organisation de la journée « Nouvelles recherches sur La Grande Guerre »
Jacques Maillard, professeur émérite de l’Université d’Angers

Introduction
par Jean-Pierre Bois, professeur émérite de l’Université de Nantes

L’académie d’Angers pendant la Grande Guerre
par Daniel Gruau, secrétaire général de l’Académie d’Angers

L’école à l’épreuve de la Grande Guerre
par Gérard Lesage, inspecteur général honoraire de l’administration de l’éducation
nationale et de la recherche

L’année 1918 en Europe centrale
par Philippe Le Picart, inspecteur honoraire de l’éducation nationale

Henri Bergson, philosophe et médiateur entre la France et les États-Unis
par Michel Penneau, médecin pédiatre, chef de service pédiatrie à Saumur

Croix de guerre et médaille de la ville de Verdun
par Bernard Riche, général de brigade (2e sect.)

Accueil et présence en Anjou des militaires blessés ou malades
par Lionel Coupris, chirurgien pédiatre

1916-1918 : fin de guerre amère au Chillon
par Josette Fournier, professeur des universités H.C., membre de la Société française de Chimie

Généraux angevins de la 1ère Guerre mondiale
Par Alain Fougeray, documentaliste honoraire

Images de la Grande Guerre
par Bruno Denéchère, professeur honoraire d'histoire-géographie

Les diplomates français à la manoeuvre
Par Élisabeth du Réau de la Gaignonnière,
Professeur émérite d’histoire contemporaine à la Sorbonne (Paris III)

11 Novembre 1918, l’Armistice
Par Serge Le Pottier, colonel (E.R.)

Conclusion
par Jean-Pierre Bois



l>