Une histoire documentée et objective



























Histoire de l'esclavage
Les Européens, les Arabes et les autres
 

Jean Étévenaux
ISBN 9791091739344
format 130 x 210 
180 pages
prix public TTC  20 €
commander en ligne
Le texte
Après avoir étudié les Hébreux en Égypte et à Babylone, l’auteur évoque la situation en Mésopotamie, en Grèce et à Rome. Il décrit la vie des esclaves et des serfs en Europe jusqu’au XIXe siècle. Est ensuite abordé l’esclavage extraeuropéen, autrement dit ce qui se passait en Extrême- Orient et en Amérique précolombienne.
Il se penche alors sur l’esclavage arabo-musulman et les traites africaines jusqu’au XIXe siècle. L’attitude de la France d’Ancien Régime envers l’esclavage est présentée avec le Code noir de Louis XIV et les ports négriers. À partir de là, il aborde le mouvement abolitionniste en Occident aux XVIIIe et XIXe siècles. Enfin, l’esclavage aux XXe et XXIe siècles est montré à travers les systèmes concentrationnaires, le maintien en servitude de populations différentes, le travail forcé et la traite des proxénètes.

L'auteur
Jean Étévenaux est Docteur en Histoire et diplômé de l’Institut d’études politiques, bibliothécaire en chef honoraire de l’Université de Lubumbashi (Congo-Kinshasa). Il continue à mener une carrière de journaliste et d’historien. Secrétaire général du Souvenir napoléonien et président de la Société des écrivains et du livre lyonnais et rhônalpins, il est chevalier des Palmes académiques et chevalier de l’ordre de Saint-Grégoire- le-Grand ; il appartient également à l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon. Il a enseigné dans les universités de Lyon, SaintÉtienne, Grenoble et Dijon. Auteur de quelque deux douzaines de livres, il a notamment écrit des biographies de saint Irénée, de Rabelais, de Jacquard, de Fouché et de Jean Moulin ainsi que plusieurs études sur l’histoire de Lyon. Son dernier ouvrage Napoléon III, visionnaire de son temps vient de sortir aux éditions suisses Cabédita, où il dirige une nouvelle collection sur les deux Empires. Ses trois dernières parutions s’intitulent L’Europe des migrations : des millénaires d’arrivées et de départs ; Français et Britanniques, Anglais, Écossais, Gallois, Irlandais: amours et désamours ; et Église et État: 2 000 ans de laïcité, préface du cardinal Philippe Barbarin.