essai sur l’identité française



























Dans la peau d'un Gaulois

Jacques Rouil

prix public TTC 18 €
Nbre pages: 298 pages
format: 130 X 210
ISBN: 979-10-91739-88-7

commander en ligne

Le texte
On nous dit, à chaque instant, que les Français vivent une crise identitaire due à la mondialisation et au surgissement, sur leur territoire national, d’une minorité islamique très active qui secoue à la fois le modèle républicain et les racines chrétiennes du pays. Il y a seulement quelque temps, avant les attentats du mois de janvier, ce constat était considéré comme stigmatisant pour la minorité en question. Toute référence à une identité française était même considérée d’emblée comme une thématique d‘extrême droite.
L’auteur, 66 ans, ancien journaliste politique à OuestFrance s’efforce, dans cet essai, de pénétrer dans les méandres d’une identité française particulière (la sienne), avec ses strates régionales, et la confronte aux débats qui l’agitent face à notre histoire (colonisation, esclavage etc). Il tente de comprendre le malaise qui l’habite notamment autour de notre relation compliquée à l’islam.
La question, toujours posée mais jamais résolue est la suivante : qu’est-ce que la France ? Un territoire de valeurs abstraites et universelles qui se pense uniquement sur le socle des droits de l’homme. Quelque chose de plus charnel ancré dans une histoire et une géographie ? Une lente construction qui commence bien avant la Révolution ? Ou les deux à la fois ? Rien n’est simple dans cette affaire. Vous êtes facilement rejeté dans l’enfer du conservatisme – voire plus – dès lors que vous refusez l’affrontement idéologique, camp contre camp. Dans cette promenade à travers l’identité particulière d’un Normand (une promenade et non une démonstration) l’auteur propose une vérité subtile qui refuse à la fois repentance et stigmatisation et met en garde dune lecture du passé avec les représentations d’aujourd’hui.

L' auteur
Ancien journaliste dans un grand quotidien régional, Jacques Rouil est l’auteur de plusieurs romans, d’une cinquantaine de nouvelles et d’un recueil de poésies (Les petites routes); Il est titulaire du Prix littéraire du Cotentin pour « La guerre de Donadieu » (France-Empire) et du prix Reine Mathilde pour « Les rustres » publié chez Cheminements.